A Quiberon et St Pierre Quiberon, toute l'info de la presqu'île

http://www.quiberon.info/

Les Marées explications (Marées)

LA MAREE, COMMENT CA MARCHE ?

Marée :
 variation périodique du niveau de la mer. La mer monte et descend deux fois par jour en Atlantique, tous les 12h25 minutes environ


Basse mer :
niveau le plus bas atteint par la mer dans une marée,


Haute mer :
niveau le plus haut atteint par la mer dans une marée,


Marnage :
différence de hauteur d'eau entre une basse  mer et une haute mer consécutives,


Loi des 12ème :
elle permet de calculer à peu près les hauteurs d'eau à n'importe quel moment de la journée. On divise le marnage par douze.
la 1ère heure la mer se retire de 1/12e de la hauteur du marnage.
la 2ème heure elle se retire de 2/12e.
la 3ème heure de 3/12e.
la 4ème heure de 3/12e.
la 5ème heure de 2/12e.
la 6ème heure de 1/12e.

Zéro hydrographique :
le niveau des plus basses mers possibles (pour un coefficient de marée de 120),

Hauteur d’eau :
hauteur d’eau par rapport au zéro hydrographique, elle figure dans les tableaux d’horaires des marées.

Etale :
les quelques minutes à haute mer ou basse mer pendant lesquelles le niveau de l’eau ne varie pas,

Flot :
mer montante,

Jusant :
mer descendante,


Jour lunaire :
il dure 24h50 minutes et comprend deux pleines mers, de hauteurs sensiblement égales et deux basses mers de hauteurs sensiblement égales aussi.


Coefficient de marée :
il mesure l’importance la marée de 20 à 120. Les «grandes marées» sont toujours très attendues par les pêcheurs à pied qui vont pouvoir aller explorer les estrans d’habitude inatteignables !


Les quadratures :
les positions du Soleil et de la Lune forment un angle de 90° avec la Terre. La Lune n’est éclairée par le Soleil que sur une moitié. Le premier quartier suit la nouvelle Lune. Le dernier quartier suit la pleine Lune.


En quadrature, les attractions respectives du Soleil (ellipse colorée) et de la Lune (ellipse blanche) sur les masses d’eau s’exercent dans les orientations différentes. Leurs effets ne s’ajoutent pas, les marées sont plus faibles. Ce sont les marées de mortes-eaux.

Les marées de mortes-eaux ou petites marées :
marées de faible amplitude (coefficient de marée de 20 à 70).
Les mortes-eaux ont lieu au premier et au dernier quartier lunaire. La Lune et le Soleil forment entre-eux un angle de 90 degrés, configuration appelée quadrature. Chacun des astres exerce sa force d’attraction dans sa direction. Il n’y a donc pas d’addition de forces et l’effet obtenu est faible. C’est la marée de mortes-eaux. Elle a lieu deux fois par mois. La différence de hauteur d’eau entre la pleine-mer et la basse-mer est alors faible.

Les syzygies :

la Lune et le Soleil sont en conjonction, en position d’alignement par rapport à la Terre. Si le Soleil est situé derrière la Lune, il en éclaire la face non visible de la Terre et c’est la nouvelle lune (NL). Si la Terre est entre la Lune et le Soleil, la face de la Lune éclairée par le Soleil est visible de la Terre et c’est la pleine Lune (PL).



En syzygie, les attractions respectives du Soleil (ellipse en rose) et de la Lune (ellipse en blanc) sur les masses d’eau s’ajoutent. les marées sont plus fortes. Ce sont les marées de vives-eaux.

Les marées de vives-eaux ou grandes marées :
marées de forte amplitude (coefficient de marée de 70 à 120).Les vives-eaux ont lieu au moment de la pleine Lune et de la nouvelle Lune. Ces deux configurations correspondent respectivement aux alignements Soleil-Terre-Lune et Soleil-Lune-Terre et se dénomment syzygies. Dans les deux cas les forces d’attraction lunaire et solaire s’additionnent ce qui explique l’amplification du phénomène. C’est la marée de vives eaux qui a lieu deux fois par mois. La différence de hauteur d’eau entre la pleine-mer et la basse-mer est alors très importante.


Equinoxe et solstice :
pour les marées d’équinoxe, les coefficients dépassent généralement 105 et même 110. En revanche, pour les solstices, les coefficients sont inférieurs à 100.

merci aux éditions la mer monte : www.lamermonte.com qui édite le guide des marées